Rechercher

L’an dernier, nous avions dédié un épisode du podcast au CES, et un seul. Un retour d’expérience à 3 voix, avec un live qui reste disponible ici pour les nostalgiques. Ah, et on avait fait un épisode et article dédié sur Neon, aussi, dont on n’a d’ailleurs plus entendu parler depuis.

Cette année, on a décidé d’aller un cran plus loin ou plutôt plus près, et de te préparer au CES qui déboule la semaine prochaine. Parce que tout ou presque est différent dans cette édition, coronacrise oblige.

Le CES, tu connais ?

Le CES, c’est la grand-messe de l’innovation dont tu entends parler tous les ans début Janvier, à tel point que tu peux avoir l’impression que c’est comme ça depuis plusieurs siècles. Pas tout à fait.

La première édition du CES a eu lieu en 1967, à New York City. 200 exposants, 17 000 visiteurs, répartis sur 2 hôtels de la ville. Lancé par la Consumer Technology Association, l’association professionnelle des produits d’électronique grand public, secteur relativement nouveau à l’époque, le salon a grossi de plus en plus avec l’avènement des radios portatives, calculettes, des cassettes vidéo, des consoles de jeux, des ordinateurs personnels et autres PDA (qui se rappelle de Palm ?), jusqu’à devenir un mastodonte incontournable de l’innovation pas que grand public. Pas que électronique d’ailleurs non plus.

L’édition 2020 a réuni 4 400 exposants et 200 000 visiteurs sur 11 lieux de Las Vegas, dont les grands centres d’exposition, et les secteurs couverts sont à présent très larges.

On a donc perdu le côté « nouveauté » que les années 1980 et 1990 avaient donné au salon, que les grands fabricants utilisaient pour révéler leurs dernières sorties à venir – et les grands distributeurs y allaient en masse pour choisir ce qu’ils mettraient dans leurs linéaires. Les nouveaux produits sortent toute l’année, mais l’industrie au sens large (sauf Apple) aime encore à se retrouver tous les ans à Las Vegas (Vegas, baby !) et si on y passe moins commande qu’avant, on y fait plus de deals B2B de tout ordre.

CES 2021, quels enjeux ?

Le CES c’est tous les ans des enjeux colossaux : quel sera le pays avec le plus de start-ups ? Quel sera le speaker avec la plus longue file d’attente pour aller l’écouter ? Qui fera le concert privé le plus couru ? 2021, c’est une autre paire de manches, parce que l’année oblige à un format complètement différent… Tout en virtuel. La décision a été bien anticipée (et prise dès fin Juillet 2020), et un partenariat a été passé avec Microsoft pour créer l’environnement virtuel dans lequel les visiteurs pourront assister aux conférences, rencontrer des exposants, voire chatter avec d’autres visiteurs.

Ben sûr, si un CES se prépare et que ce format est très adapté pour aller voir les exposants repérés à l’avance, ça risque fort de manquer de sérendipité – tu sais, quand tu t’arrêtes sur un stand repéré de longue date, et qu’en fait juste à côté il y a un truc qui a l’air génial que tu avais raté dans la liste des plus de 2000 exposants ? Ça rend aussi le travail des agences spécialisées, qui proposent des « tours » sur étagère ou sur mesure à des visiteurs Corporate quasi impossible. Le format va aussi sûrement limiter les rencontres entre visiteurs, qui pouvaient se croiser à des démos, des tours organisés, des lobbys d’hotels… Et on perd tout le « off » du CES, dont les suites réservées par les grands des medias (qui n’ont pas de stands mais profitent de la présence de tout le monde à Vegas), mais aussi les dîners, concerts, et autres matches de hockey… pendant lesquels on peut encore faire du business.

Dernière limite du format : le décalage horaire. Même si le format virtuel permet à tout le monde de se connecter de n’importe où, il a bien fallu choisir un fuseau horaire sur lequel caler les heures d’ouverture, les conférences… Ils n’ont pas choisi celui de Vegas mais celui de New-York, plus adapté aux Européens, ouf. Il reste que certains conférences auront lieu au milieu de la nuit en France, mais resteront disponibles en replay jusque mi février pour les accrédités.

CES 2021, les attentes

Côté innovation, en revanche, il semblerait que l’édition n’ait pas à rougir de son statut particulier. Les derniers écrans TV par exemple – j’attends de voir celui qui passe de plat à incurvé de LG, qui est dans la catégorie… Gaming. On parle beaucoup de LED, mini LED, QD OLED et de 8K dans cette catégorie également. Côté téléphonie mobile, sans doute de nouveaux modèles avec écran pliable. Nvidia a réservé un slot de conférence de presse, donc il est probable qu’ils annoncent de nouvelle cartes graphiques à cette occasion.

Le marché attend aussi des annonces côté processeurs par Intel et AMD. Il y a des rumeurs d’un ordinateur portable spécial gaming, et des attentes d’ordinateurs ARM avec puces Qualcomm, bref, de la puissance ! Les produits dits accessoires n’ont pas l’air en reste, avec des moniteurs (pour mieux faire des zooms, mon enfant), des écouteurs, des webcams, des microphones… et la ribambelle d’objets connectés présents tous les ans.

La santé devrait rester un secteur très présent, ainsi que la catégorie des wearables, ces vêtements et autres sacs qui sont connectés our plus de fonctionnalités;;; et qui vont bénéficier à plein du déploiement de la 5G, autre leitmotiv de l’édition.

Côté start-ups, le format n’est pas propice à partir sans réel produit à démontrer, donc la délégation française sera réduite cette année à 113 exposants, surtout des sociétés dont les produits sot à la fois suffisamment matures et adaptés à une démonstration virtuelle. D’ailleurs, de gros exposants français comme Legrand ou Valeo ont aussi fait le choix de ne pas prendre le risque du nouveau format.

CES 2021, pour aller plus loin

Le hashtag #CES2021 devrait être actif dès lundi 11 avec le lancement des événements dédiés à la presse. Avec un CES 100% virtuel, il y a fort à parier que les marques comme les medias vont multiplier les prises de parole sur les réseaux sociaux. Sinon, il est encore temps de prendre ton accréditation puisque les conférences et visites d’exposants ne démarrent que mardi 12 janvier. Le pass est à $499 si tu ne l’as pas pris plus tôt, quand même.

Liens vers les références citées : 

Le site officiel du CES : https://www.ces.tech/
A brief history of CES : https://www.morningbrew.com/emerging-tech/stories/2020/01/04/brief-history-ces
Quelles tendances tech pour le CES 2021 ? : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/quelles-tendances-tech-pour-le-ces-2021-870659.html
CES 2021 : tendances, nouveautés, tout ce qu’il faut attendre du plus grand salon high tech de l’année : https://www.phonandroid.com/ces-2021-nouveautes-tendances-annonces.html
CES 2021: all the news and what to expect from the first all-digital CES : https://www.whathifi.com/news/ces-2021-what-to-expect-from-the-first-all-digital-ces-in-january
CES 2021: à quoi s’attendre du salon de l’électronique grand public numérique : https://www.pocket-lint.com/fr-fr/gadgets/actualites/139375-ces-dates-et-annonces-ce-que-cest-et-quand
CES 2021 : https://www.frandroid.com/events/ces
CES 2021 preview: 5 biggest trends to watch : https://www.tomsguide.com/features/ces-2021-preview-5-biggest-trends-to-watch
CES2021 | Les marques doivent se réinventer, pas simplement numériser leur présence : https://www.forbes.fr/business/ces2021-les-marques-doivent-se-reinventer-pas-simplement-numeriser-leur-presence/
CES 2021 preview: Laptops, Chromebooks and gaming PCs : https://www.cnet.com/news/ces-2021-preview-laptops-chromebooks-and-gaming-pcs/
5G talk will dominate virtual CES 2021 : https://www.cnet.com/news/5g-talk-will-dominate-virtual-ces-2021/
CES Daily PreShow – https://issuu.com/futurepublishing/docs/ces05.digital_ces_preshow_2021/2


Les réactions suite au tweet d’avant émission

Logo du CES en illustration

Envie de converser en mode Cozy Web avec toute la rédac’room et la formidable communauté bienveillante de plus de 500 personnes qui ont rejoint #BonjourPPC Le Digital pour tous ? On vous accueille ici avec grand plaisir.

image couverture podcast le digital pour tous
?Le Digital pour tous est disponible en replay sur Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify, Deezer, Radio Public, TuneIn, PodPlayer, Overcast, Breaker, Castbox et Pocket Casts
Proposé par
Laura Bokobza

Executive VP / DG / DGA – Transfo Digitale, Excellence commerciale, Business Development, Marketing & Comms, Open Innovation.

Curieuse invétérée. Ancienne CDO/CMO passée du côté obscur de la force, à présent free-lance.

Comité édito #deLaRoom #BonjourPPC

https://linktr.ee/laurabokobza

Podcast Revues et Corrigées : https://link.chtbl.com/35g4DeeI

Laisser un commentaire

2 commentaires
  • […] ne pas évoquer l’événement de la semaine qui arrive, le CES 2021. Je t’invite à lire le billet ou écouter le podcast de #BonjourPPC sur le sujet, et te propose un article sur les absents de […]

A lire dans cette thématique

Logo CES

Pauvre CES 2021…

Nous avions dédié un épisode aux attentes sur cette édition si particulière du CES 2021, et nous avions promis un bilan. Le voici donc...

La Playlist du DJ

C’est à lire

La newsletter

%d blogueurs aiment cette page :