[TUTO] Un TUTO pour apprendre à faire des TUTOS, quelle drôle d’idée …

Lires des tutos, c’est sympa , mais surtout, c’est utile. Tu as peut-être aussi envie d’en réaliser. Alors, viens nous rejoindre, je vais t’expliquer comment créer un tuto pour le blog « Le Digital Pour Tous ».

Eh oui, cela peut paraitre bizarre, mais avant de se lancer dans la rédaction d’un tuto, il y a un certain nombre de choses à savoir, les prérequis comme disent les savants, afin que ton tuto soit lisible et conforme à l’esprit de ce blog. Oh, rassure-toi, il n’a pas énormément de contraintes, mais simplement quelques règles de bon sens qui sont parfois évidentes. Mais, comme le dit ma grand-mère, ce qui va sans dire va beaucoup mieux en le disant.
Tu es prêt, OK, alors, allons y.


Le fond et la forme

Le fond

Un femme se pose des questions

Les sujets sont libres, dans la mesure où ils rentrent dans l’esprit général du blog : « Le digital pour tout ». Ton tuto doit donc concerner une problématique liée au digital et s’adresser à tout le monde, du néophyte à l’expert branché. Le panel est large et tu auras compris que ce site se veut accessible au plus grand nombre. Il faut donc rester simple, pragmatique et ne pas noyer ton lecteur en rentrant trop dans la technique. Il faut trouver le juste équilibre entre un propos trop généraliste qui n’apporte rien et une description trop détaillée qui s’adresse uniquement aux geeks. Le cas échéant, sur un sujet donné, tu peux orienter ton lecteur  vers un site qui fait un focus particulier sur le sujet dont tu parles.

Il existe une liste de tutos en préparation et des thèmes prévus. Consulte là avant de te lancer pour éviter de faire double emploi avec ce qui existe déjà.

  • Garde dans l’idée que tu fais de la vulgarisation et écris ton tuto comme si tu t’adressais à un gamin de 10 ans. N’oublie pas pour autant que le contenu de ton tuto est très important car il doit tenir ton lecteur en haleine.

La forme

Le tutoiement est de rigueur. Adopte un style cool et décontracté. Un peu d’humour est parfois le bienvenue sans pour autant en abuser.

Pour t’aider dans la création de ton tuto, utilise la méthode des 3R :

La méthode des 3R :

Rêver – Réaliser – Relire

Rêver

Avant de te lancer à corps perdu dans l’écriture de ton tuto, prends le temps de l’imaginer. C’est une étape très importante. Pose-toi les bonnes questions. Quel tuto veux-tu faire, que veux-tu y dire, sur quoi veux-tu insister, que veux-tu que ton lecteur retienne .

  • Je sais que c’est très frustrant, mais sache que généralement on ne retient que 10% de ce qu’on lit, 20% de ce qu’on entend, 30% de ce qu’on voit, et 90% de ce que l’on ressent.

Jette quelques idées sur une feuille de papier (oui, j’ai bien dit « une feuille de papier ». Ce n’est pas ringard, le papier, même à l’ère de l’informatique. Quand tu écris, tu prends le temps de réfléchir et les idées viennent d’elle-mêmes.. Tu griffonnes, tu ratures, tu dessines, tu  ordonnes tes idées, …

Une fois fini ce travail préparatoire, mets-toi devant ton clavier.

Réaliser

Fort de ce  plan, commence à écrire ton tuto, Tape ton texte à la volée dans WORD ou même simplement dans un éditeur au format texte.Tu le mettras en forme dans un second temps avec les outils de WordPress.

Quelques conseils

  • Si tu veux accrocher ton lecteur, utilise les techniques du storytelling : raconte une histoire. Les gens adorent qu’on leur raconte des histoires.  Une belle histoire commence toujours par une belle accroche et se termine par une belle chute. Les lecteurs ne retiendront peut-être pas la totalité de ton tuto, mais ils se souviendront qu’ils ont passé un moment agréable à le lire.
  • Prévois un premier paragraphe d’introduction. Ce sera « l’accroche  » de ton tuto. Soigne bien cette accroche, car c’est ce qui donnera envie au lecteur de cliquer pour lire la suite de ton tuto. C’est donc très important.
  • Structure ton document avec des paragraphes courts et bien identifiés quant à leur contenu.
  • Mets un titre à chaque paragraphe et hiérarchise tes titres.

Relire

Jeune fille lisant un livre

Une fois ton tuto écrit, mets le de côté, oublie le un moment puis rouvre le quelque temps plus tard. Tu le découvriras sous un jour nouveau et tu le liras avec un œil neuf. Cela te permettra d’y faire quelques corrections et ajouts indispensables qui t’avaient échappé. Ensuite, fais le lire par quelqu’un d’autre, de préférence, quelqu’un qui n’y connait rien au sujet, un néophyte dans le domaine. Et écoute sagement et avec beaucoup de modestie ce qu’il te dira. Il représente ton lecteur et n’oublie jamais que rien n’est plus fugace et plus volatile qu’un lecteur. S’il y quelque chose qui n’accroche pas ou qui le rebute, il fermera ton tuto et ira voir ailleurs. Pire, il te blacklistera et ne prendra même pas la peine de lire tes futurs tutos. Dommage.


L’accessibilité

L’accessibilité d’un document, c’est l’ensemble des éléments qui font que ton texte est lisible, visualisable et compréhensible par un maximum de personnes. Ceci est très bien explique dans le tuto de Zoubeir que tu trouveras ici :

https://digitalpourtous.commerces.boutique2020/06/18/ecrire-et-rendre-accessible-sur-wordpress/


Ca y est, ton tuto est prêt, nickel chrome. Passons maintenant à la phase de publication sur WordPress.

Passons à la réalisation

Et maintenant, faisons un petit exemple pas à pas.

Le copier-coller initial

Tu ouvres WordPress et tu copies ton texte, brut de fonderie, sans aucune mise en forme. Tu feras la mise en forme sous Word Press.

Tu donnes un titre explicite à ton tuto. Par convention, tu écris [TUTO] avant ton titre afin qu’on le repère dans le flux des articles du blog.

La personnalisation

Dans la colonne de droite, tu vas personnaliser ton tuto afin qu’il se positionne dans le répertoire des tutos du blog.

Tu ouvres le menu « Catégories » en cliquant sur la petite flèche qui se situe à droite du mot « Catégories » et tu coches la case « Les tutos« .

Tu descends sur le menu « Image mise en avant » et tu choisis un image ou une photo. C’est la photo qui apparaitra dans le blog juste au-dessus de ton article. Tu cliques sur le lien « Définir l’image mise en avant » et tu choisis un fichier image sur ton ordinateur.

Voilà, c’est fini pour la personnalisation. Revenons au tuto.

Le paragraphe d’accroche

Tu vas maintenant isoler le paragraphe d’accroche de ton tuto (ou paragraphe d’introduction)  afin qu’il n’y ait que lui qui s’affiche sur le blog. L’accès à la totalité du tuto se fera ensuite en cliquant sur un lien « Lire la suite ».

Tu positionnes ton curseur à la fin de paragraphe.

Tu cliques sur le carré gris dans lequel il y à le signe +, en haut à gauche de ton écran pour faire apparaître le menu de mise en forme. Tu scroles vers le bas jusqu’à faire apparaître l’icône « Lire la suite » et tu cliques dessus.

La mise en forme

Ensuite, utilise les outils de WordPress pour mettre en forme ton tuto.

Je ne vais pas ici faire un tuto complet de WordPress. Il en existe beaucoup sur la toile.

Je te laisse chercher celui qui te convient le mieux.


… et je fais comment pour les photos ?

  • Les photos sont insérées dans WORD PRESS mais il faut joindre les fichiers .jpg indépendamment.
  • Attention à n’utiliser que des images libres de droit ou des photos personnelles. Dans tous les cas, rajoute à la fin de ton tuto un ligne « Crédit » dans laquelle tu cites les sources de tes images.
  • Pas ailleurs, n’utilise une photo que si elle apporte un plus à ton tuto, on n’est pas là uniquement pour regarder de belle photos.
  • Enfin, pense à l’accessibilité de ta photo en lui mettant une légende et un commentaire alternatif. Tu vas dans le menu de droite, tu ouvres le menu « Réglage de l’image » et tu décris le contenu de l’image.


Avant de terminer, il y a deux éléments à rajouter :

  1. Un ligne de « Crédits » dans laquelle tu précises les sources de toutes les photos que tu as utilisées.
    Exemple : @crédits :Image par a_roesler de Pixabay , images personnelles de l’auteur
  2. Un bloc de présentation contenant ta photo, ton nom, un lien vers ton profil Linkedin et quelques éléments de ton profil.

Voili voilà, tu as tous les éléments pour faire un tuto qui détonne.


Bienvenue parmi nous.

Au plaisir de te lire.

@crédits : Image par Sophie Janotta , Pezibear , Welcome to all and thank you for your visit ! ? , Adriano Gadini de Pixabay 

Yvon Patte

@y_patte

Il n’est point d’innovation sans un brin de folie créatrice

Linkedin.com/in/yvon-patte

Auteur
Yvon

Laisser un commentaire

Pour aller plus loin

%d blogueurs aiment cette page :